Contagion de l’angine blanche

L’angine blanche (érythémato-pultacée) est contagieuse en particulier lorsqu’elle est bactérienne à streptocoque. Néanmoins, elle peut rapidement être maitrisée lorsqu’elle est traitée à temps. De plus, il existe des mesures d’hygiène et d’autres dispositions pour éviter la contagion de la maladie.

problèmes de toux chez l'AdoComment se transmet l’angine blanche ?

Elle se propage facilement par l’air, par le simple fait de tousser ou d’éternuer lorsque les personnes se trouvent tout près. Elle se transmet également par contact physique et indirectement en touchant un simple objet comme un téléphone, des jouets, ou un mouchoir par exemple, tous contaminés par le virus ou la bactérie. De manière générale, les premiers symptômes apparaitront dans les 4 jours qui suivent la contagion de l’angine blanche. Pour éviter cette situation, il faudra traiter le plus rapidement possible l’angine bactérienne par des antibiotiques. 24 heures après le traitement, le patient ne sera plus contagieux.

Les mesures d’hygiène pour limiter la contagion

Pour éviter la contagion du virus ou de la bactérie à l’origine de l’angine blanche, il est conseillé de :
• tousser ou éternuer dans un mouchoir en papier et de le jeter aussitôt ;
• se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ;
• bien ranger ses affaires personnelles (brosse à dents, serviette…) ;
• nettoyez aussitôt tous les objets manipulés ;
• éviter le contact direct surtout avec les personnes fragiles comme les personnes âgées, les malades et les bébés ;
• se reposer au maximum pour récupérer et augmenter ses défenses immunitaires si cela est nécessaire ;
• aérer sa maison entre 15 à 20 minutes au minimum et une fois par jour

avis_arret_de_travailL’absence scolaire et un arrêt de travail, parfois nécessaire

L’absence scolaire est indispensable pour l’enfant durant 48heures après le début du traitement par antibiotiques si l’angine érythémato-pultacée est bactérienne. Néanmoins, le médecin peut recommander à l’enfant de rester chez lui pour son confort si la maladie est virale.

Chez les adultes, un arrêt de travail qui ne dépasse généralement pas 3 jours est parfois nécessaire lorsque le malade travaille auprès de personnes fragiles comme les personnes âgées, les malades et les bébés. Pour éviter la contagion, cela peut également s’avérer utile lorsque les symptômes sont sévères : une forte fièvre pouvant atteindre 39 °C, un mal de tête, ou d’autres douleurs importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.