Accueil

W5bvy49A-istock-000015067961xsmall-s-En France, on diagnostique neuf millions d’angines chaque année. Dans 92 % des cas, il s’agit de l’angine érythémateuse (« angine rouge ») et érythémato-pultacée (« angine blanche »). La plupart du temps bénigne, cette infection peut rarement évoluer défavorablement, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faut négliger de la traiter. De plus, c’est une maladie très fréquente chez les enfants âgés de 3 à 15 ans. Alors, qu’est-ce que l’angine blanche exactement ?

Les types d’angine

En médecine, il existe deux grands types d’angines, une inflammation aiguë des amygdales, voire de l’ensemble du pharynx : l’angine virale et l’angine bactérienne. Comme son nom l’indique, la première forme est causée par un virus. C’est la plus répandue puisqu’elle représente 80 % des cas de cette maladie en France.

L’angine bactérienne est quant à elle causée par des bactéries notamment celles que l’on appelle en médecine les streptocoques. Pour ce qui est de l’angine blanche ou érythémato-pultacée en particulier, elle est virale dans 8 cas sur 10.

Les causes ou étiologies de l’angine blanche

Sans+titre-1+copieL’angine blanche est causée par deux facteurs ou étiologies dans le langage médical : l’étiologie virale et l’étiologie bactérienne. Dans 80 % des cas, cette maladie est d’origine virale à cause du virus respiratoire syncitial ou du virus de la grippe. Il y a également ceux que l’on appelle rhinovirus, coronavirus, adénovirus, ou encore myxovirus influenzae.

Dans 20 % des cas, elle est d’étiologie bactérienne, la bactérie principalement en cause étant le Streptocoque du groupe A (SGA). C’est d’ailleurs le principal responsable de cette affection chez l’enfant de plus de 3 ans, jusqu’à 50 % en période endémique. Et dans 11 % des cas, c’est le responsable de la totalité des angines de l’adulte. Cette seconde forme est la moins fréquente, mais c’est tout de même celle qui peut présenter des complications graves notamment le rhumatisme articulaire aigu (RAA).

Il existe également d’autres bactéries en cause, mais cette fois-ci rares comme un streptocoque hémolytique non A, un staphylocoque, ou un pneumocoque. Il y a aussi la pasteurella tularensis à l’origine de la tularémie, ou encore la toxoplasma gondii à l’origine de la toxoplasmose.

Comment se manifeste une angine blanche ?

L’angine est dite blanche lorsque les amygdales sont rouges et parsemées de taches grises et blanches qui ont l’aspect ainsi que la consistance de la bouillie, d’où le nom « pultacé ». En même temps, les autres symptômes sont habituellement une difficulté à avaler tout ce qui passe dans la bouche, un mal de gorge, de la fièvre et un grand malaise.

Traitement

angine-rouge-rhume-preview-8906586La plupart du temps, l’angine blanche est virale. Elle peut donc facilement se transmettre d’une personne à une autre lors de toux ou d’éternuements. Autrement dit par l’air. Elle se transmet également par simple contact avec des objets contaminés via des sécrétions ou tout simplement un contact physique avec une personne malade.

Pour la soigner lorsque l’agent responsable est un virus, un traitement symptomatique suffit en soulageant notamment la fièvre et la douleur et en attendant que cela passe. En effet, les antibiotiques n’agissent pas sur les virus, uniquement sur les bactéries. Ces types de médicaments notamment l’amoxicilline sont en revanche utiles lorsque l’angine érythémato-pultacée est bactérienne et lorsque la bactérie en cause est le Streptocoque du groupe A (SGA). Ils éviteront ainsi toute forme de complication de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>